Bienvenue sur le site du Syndicat Mixte Arguenon-Penthièvre


 

La mission de base du syndicat est de produire de l'eau potable pour les collectivités locales d'un territoire

correspondant au tiers du département et peuplé de 220 000 habitants.

Cette production se fait à l'usine de la Ville Hatte de Pléven,
à partir de la retenue d'eau de l'Arguenon.

Plaquette de présentation de l'usine de production d'eau potable

1997 : le Syndicat engage des actions sur le
bassin versant de l'Argueno
n en amont de la

retenue afin de diminuer les riques de
pollution et de réduire ainsi les
traitements et les coûts.

2008 : Il engage des actions sur le bassin
versant en aval afin de préserver la qualité
de l'eau jusqu'au littoral. Ces démarches sont
conduites en partenariat avec l'ensemble
des                                                                                                                                                                                concernés par la préservation de l'eau et des acteurs
l'environnement
.

2014 : Le Syndicat met en oeuvre le Schéma d'Aménagement
et de Gestion des Eaux (SAGE) Arguenon-Baie de la Fresnaye :
un document de préconisations d'actions pour protéger la quantité
et la qualité des eaux et des milieux associés sur les bassins versants.

2015 : Le SMAP - porteur du SAGE - est chargé par les collectivités d'élaborer le PAPI du bassin versant de
l'Arguenon et de coordonner sa mise en oeuvre sans se substitue
r aux maîtres d'ouvrages locaux.

2017 : Mise en oeuvre des actions du PAPI Arguenon.   

Maintien en "Alerte CRISE sécheresse" du département des Côtes d'Armor - Risque de rupture de l'alimentation en eau potable

affiche crise sécheresse    2022 DinanAgglo AfficheA3 ecogestes

Dates et lieux du rallye visites de vergers

rallye Gab 2022            

    Guide du SAGE Arguenon-Baie de la Fresnaye

guide du SAGE

 Tableau de bord du SAGE Arguenon-Baie de la Fresnaye, édition 2021

1re page tdbord 2021 

LES PLANS D'EAU sur les bassins versants de l'Arguenon et de la Baie de la Fresnaye


Comment définir un plan d'eau ?

Le terme "plan d'eau" est utilisé pour l'ensemble des étendues d'eau artificielles. Ils sont souvent alimentés par un cours d'eau et leurs usages peuvent être très divers. On les appelle communément étang ou lac.

photo plans deau

     

 A ne pas confondre avec les mares

Les mares sont de très petites surfaces d'eau naturelle stagnantes de faible profondeur (inférieure à 1 m). Elles sont alimentées par résurgence, ruissellement et/ou par les précipitations. Elles sont précieuses pour la biodiversité et ont tendance à disparaitre.

photo mare

 

Les points essentiels de la réglementation des plans d'eau :

flèche Le règlement du SAGE interdit toute nouvelle création de plan d'eau : la création de plans d'eau, quelle que soit leur superficie est interdite sur les bassins versants de l'Arguenon et de la Baie de la Fresnaye sauf cas particuliers (article n°4 du Réglement du SAGE Arguenon-Baie de la Fresnaye du 15 avril 2014).

flèche Régime administratif : tout propriétaire doit avoir déclaré son plan d'eau auprès du service police de l'eau (DDTM) (sauf cas particulier. Exemple : pour un plan d'eau créé avant 1789, pas besoin de déclaration, il est dit "fondé en titre").

flèche Responsabilité du propriétaire : la surveillance, le contrôle et l'entretien des ouvrages sont sous la responsabilité du propriétaire (articles. L. 1384 et L.1386 du Code Civil).

flèche Prélèvement : tout ouvrage doit laisser en permanence dans le cours d'eau un débit minimal garantissant en permanence la vie, le circulation et la reproduction des espèces aquatiques (article L.214-18 du code de l'environnement).

flèche Continuité écologique : il est nécessaire d'équiper les ouvrages de dispositifs assurant un transit sédimentaire suffisant ainsi que la montaison et dévalaison des poissons migrateurs si le plan d'eau est situé sur un cours d'eau classé au titre de la liste 2 (article L.214-7 du code de l'environnement).

flèche Protection du milieu aquatique : il est interdit de provoquer le rejet de polluants et d'introduire des espèces piscicoles non autorisées (articles L.432-1 à L.432-10 du code de l'environnement).

Les impacts possibles des plans d'eau sur l'environnement

impacts possibles plans deau

Comment atténuer les impacts d'un plan d'eau ?

flèche Mieux gérer son plan d'eau

Vidange plan deau

Cela peut se faire par diverses interventions, comme : 

  • Entretenir les ouvrages de gestion de niveau, de vidange, ...
  • Effectuer des vidanges tous les 2 à 5 ans de façon contrôlée. Elle permet la réduction du volume des sédiments et limite l'eutrophisation (apparition de microalgues en surface provoquant un changement de couleur). L'opération de vidange est réglementée, se référer à l'arrêté ministériel du 09 juin 2021 (légifrance)
  • Proscrire l'usage de produits chimiques aux abords du plan d'eau (désherbant, insecticide, ...)
  • Contrôler la présence d'espèces invasives (ragondin, myriophylle du Brésil, renouée du Japon, ...)

flèche Effectuer des aménagements

Créer des installations pour maintenir la meilleure manoeuvrabilité possible et limiter l'impact de son plan d'eau sur le milieu aquatique et les inondations

schéma moine

flèche Supprimer son plan d'eausupprimer plan deau

La suppression du plan d'eau reste la solution la plus favorable pour le milieu aquatique environnant. Elle permet d'enlever les nombreuses contraintes de gestion réglementaire au propriétaire et elle apporte de nombreux bénéfices :

  • Limiter le phénomène d'évaporation
  • Rétablir une zone humide et recharger les nappes phréatiques (stock d'eau durable)
  • Rétablir la continuité écologique
  • Améliorer la qualité chimique de l'eau (oxygène et température)
  • Rétablir une zone d'expansion des crues (limitation du risque d'inondation)
  • Favoriser une faune riche et autochtone / réduire les espèces invasives

Contacts techniciens milieux aquatiques : Lamballe Terre et Mer : Aurélie Martin (Arguenon amont) : 06 21 53 91 48 / Dinan Agglomération : Gaël Marmain (Arguenon aval) : 06 08 05 09 81 et Simon Maignan (Baie de la Fresnaye) : 07 62 78 96 92

Rétablissement de la continuité écologique : Barrage de la retenue de l'Arguenon à Pléven

carte Arguenon avalLe barrage de la retenue de l'Arguenon sur le site de Pléven est important car il permet l'alimentation en eau potable d'un tiers du département, soit une population de 220 000 habitants.

Cependant, il engendre une coupure de la continuité écologique sur le cours d'eau, limitant le bon déplacement des espèces piscicoles migratrices.

Sur le cours d'eau de l'Arguenon, les poissons migrateurs impactés sont l'anguille européenne. Le barrage l'empêche d'accomplir son cycle naturel consistant à effectuer une montaison en début de saison estivale, puis une dévalaison pour aller se reproduire dans la mer des Sargasses.

Le barrage de l'Arguenon est équipé d'un ascenseur à anguilles. Cet ouvrage permet la montaison de l'espèce, cependant la dévalaison n'est pas encore possible sur le site.

En 2021, le Syndicat Départemental d'Alimentation en Eau Potable (SDAEP) a engagé une étude pour déterminer une solution de dévalaison de l'anguille européenne, sachant que la tâche est complexe due à la hauteur de l'ouvrage. Suite à cette étude, une solution a été retenue en concertation avec les services de l'Etat et les acteurs de terrain : Elle consiste à aménager la vanne "jet creux" (vanne permettant de réguler le débit de sortie du barrage) de manière à ce que l'anguille puisse passer l'ouvrage dans de bonnes conditions.

qualité eau juin 22

montaison dévalaison

 

Carte des zones humides