LA REMISE DU COURS D'EAU DANS SON LIT NATUREL : UNE ACTION PHARE DU SAGE ARGUENON-BAIE DE LA FRESNAYE


De tout temps, l'homme à voulu maîtriser le cours des rivières (moulins, barrages, ...). C'est ainsi que de nombreux cours d'eau ont été déplacés en bordure de parcelles afin de limiter les débordements hivernaux, de libérer de l'espace ou de marquer une limite de propriété, ... Ces déplacements de rivières ont engendré de graves dysfonctionnements sur les milieux aquatiques, dont les effets vont s'accentuer dans un contexte de réchauffement climatique. Déf talweg

 ex deplacement cours deau

Pourquoi remettre en talweg ?

remise en talweg

LE RUISSEAU DU MIRBEL A TREMEUR : LAMBALLE TERRE ET MER                                               
Lors du diagnostic de terrain, le technicien milieux aquatiques de Lamballe Terre et Mer, agissant sur le bassin versant de l'Arguenon a constaté des perturbations sur le cours d'eau du Mirbel. Les relevés de terrains ont montré que le cours d'eau n'était pas dans son point bas. Après avoir rencontré les propriétaires pour expliquer le projet de remise en talweg, une pêche d'inventaire a été réalisée sur le cours d'eau. Cette dernière a montré qu'il y avait peu de poisson sur ce tronçon. La truite fario qui est l'espèce commune dans ce type de cours d'eau avait quasiment disparue. L'absence d'habitat, de végétation aquatique et de substrat ne permettaient pas d'accueillir les truites lors de leurs différents stades de vie. Le projet se situe sur le cours d'eau du Mirbel, un affluent de la Rosette qui alimente le plan d'eau de Jugon les Lacs. Localisé sur la commune de Trémeur, le tronçon restauré représente un linéaire de 1 km 630. Trois agriculteurs étaient concernés.   photo talweg 1

 photo talweg 2

photo guy corbel

TEMOIGNAGE D'UN AGRICULTEUR CONCERNE PAR LE PROJET : GUY CORBEL

"C'est une parcelle que j'exploite depuis une dizaine d'années. Lorsque le technicien est venu me voir pour m'expliquer le projet, j'ai tout de suite saisi les objectifs. J'avais observé que la rivière ne fonctionnait pas normalement, je l'ai souvent vu déborder et s'écouler dans la prairie. Remettre le cours d'eau dans son lit d'origine et ainsi le reconnecter à sa nappe phréatique me semblait cohérent. Le monde agricole est sensible à la ressource en eau devenue fragile. Depuis plusieurs années, on remarque une baisse des nappes phréatiques. Ces travaux permettront de réalimenter la nappe en hiver et soutenir les niveaux d'eau en été. De plus en plus d'agriculteurs prennent conscience que la rivière fait partie de l'environnement de l'exploitation agricole et qu'il faut la préserver."

caméraUne vidéo vous sera relayée prochainement sur le site internet et le facebook de Lamballe Terre et Mer : https://www.lamballe-terre-mer.bzh/accueil

LE FREMUR A HENANBIHEN : DINAN AGGLOMERATION                                                          

Dinan Agglomération, maître d'ouvrage du "volet milieux aquatiques" du Plan Algues Vertes sur le bassin versant de la baie de la Fresnaye, met en place un programme d'actions destiné à améliorer la qualité des cours d'eau et des zones humides. Ce programme fait suite à un diagnostic réalisé en 2016 faisant le constat d'une altération accentuée des cours d'eau, liée aux actions anthropiques (recalibrage et rectification des rivières, drainage des sols, etc...)

talweg DA1

A la limite entre les communes d'Hénanbihen et Pléboulle, un tronçon de la rivière du Frémur avait été rectifié entre 1806 et 1826. Les méandres, caractéristiques de ce type de cours d'eau en plaine alluviale, ont été supprimés jadis pour laisser place à un lit rectiligne et très profond afin de faciliter l'exploitation agricole de cette prairie. Il en résultait un envasement excessif, un creusement du fond du lit et des écoulements homogènes et lents. Ces dysfonctionnements rendaient le cours d'eau peu propice à la vie aquatique comme en témoigne la pêche d'inventaire réalisée avant travaux afin d'évaluer les populations de poissons en place. C'est pourquoi, il fut décidé de rediriger le cours d'eau dans son emplacement originel, en fond de vallée. Des petites mares ont également été creusées et des arbres plantés en bordure de la rivière afin de constituer des refuges pour la biodiversité, maintenir les berges, et de filtrer les divers polluants pouvant provenir des versants et de la vallée. Afin de maintenir la gestion agricole de cette prairie, une clôture, une passerelle et des points d'abreuvement ont été installés.

     

talweg avant DA1

talweg après DA2

Plus d'un an après les travaux, la nature reprend petit à petit ses droits dans la zone humide et le cours d'eau. Les arbres commencent à prendre de la hauteur, les petites mares recréées accueillent déjà de nombreux amphibiens et la population de poissons a augmenté significativement, notamment celle des truites fario qui a été multipliée par vingt en seulement un an !

TEMOIGNAGE DE LA PROPRIETAIRE DE LA PARCELLE : BRIGITTE TIBOT

"Quand Simon MAIGNAN, technicien milieux aquatiques à Dinan Agglomération est venu me présenter le projet en janvier 2018, j'ai dit "oui" immédiatement. En effet, comment refuser de permettre à la nature de reprendre sa place ? Si la rivière retrouve son lit d'origine, ou presque, elle pourra déborder en hiver et déposer ses alluvions (sédiments) si riches sur la prairie. Mes chevaux pourront alors disposer d'herbe en quantité et en qualité lors de la belle saison, car comme le disait mon grand-père "un cours d'eau qui déborde en hiver c'est du foin assuré pour l'été!". "Au-delà de l'intérêt lié à l'utilisation de cette prairie, ce qui m'a motivé principalement à prendre part à ce projet est la plus-value environnementale. Le nouveau tracé lui permet de retrouver presque tous ses méandres d'origine. Il lui permet aussi d'avoir plus de mouvements, plus d'oxygénation, et une arrivée moins directe dans la baie de la Fresnaye. Tout cela favorise la faune, la flore et la qualité de l'eau de la rivière qui se jette non loin de là dans la mer. C'est un projet qui a pour objectif de restaurer cette vallée humide, à fort enjeu, dans un contexte de réchauffement climatique."

photo brigitte 1

 

 caméra Pour plus d'information, trouvez le lien de la vidéo de ce projet sur le site de Dinan Agglomération : http://www.dinan-agglomeration.fr/galeries-photos-et-videos/restauration-d-un-cours-d-eau-sur-le-bassin-versant-de-la-baie-de-la-fresnaye

Dans le cadre des programmes pluriannuels de restauration des cours d'eau, deux maîtres d'ouvrages, Dinan Agglomération et Lamballe Terre et Mer restaurent les rivières du bassin versant de la baie de la Fresnaye et de l'Arguenon. Les techniciens en charge des remises en talweg et autres travaux de restauration des milieux aquatiques sont : 

LOGO DA1

 carte MA

 

Pour le bassin versant Arguenon amont : 

Contact : Aurélie MARTIN

Tél : 06 21 53 91 48 @ : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

LOGO LTM1

Pour le bassin versant Arguenon aval :

Contact : Gaël MARMAIN

Tél : 06 08 05 09 81 @ : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour le bassin versant de la baie de la Fresnaye : 

Contact : Simon MAIGNON

Tél : 07 62 78 96 92 @: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 affiche SPAP

 

QUALITE EAU BV